Meilleur antivirus, le comparatif 2022

Après les années 2020 et 2021 marquées par le recours massif au télétravail, la cybercriminalité se porte mieux que bien.


Nous sommes toujours, malheureusement, dans une situation qui rend l’utilisation d’une suite de sécurité complète fortement recommandée, voire indispensable, en tous cas sous Windows. Et c’est dans ce contexte que nous avons une fois de plus passé en revue les principales suites de sécurité disponibles sur PC. Quel est le meilleur antivirus pour 2022 ?


Bitdefender Total Security le meilleur antivirus 2022



Dès 32 € Bitdefender Total Security 2022


Bitdefender Total Security 2022 continue sur la lancée des versions précédentes avec une efficacité toujours à toute épreuve.

Pour détecter, bloquer tout type de menace provenant d'Internet, la suite fait un sans faute, et ce sans détecter de faux positif ni causer d'impact significatif sur les performances de Windows. Le logiciel protège votre ordinateur sans faille donc.


Par rapport aux versions précédentes, on regrette quelques choix d'interface qui penchent trop du côté du grand public, même si on salue toujours l'effort didactique de l'éditeur. Sans aucun doute une des meilleures suites de sécurité pour Windows pour protéger vos fichiers, à un prix attractif pour l'achat de l'abonnement.


Les années passent et nos conclusions restent : Bitdefender Total Security 2022 est une fois de plus notre antivirus préféré, avec une formule toujours gagnante sur tous les tableaux : simplicité d’utilisation, pertinence des fonctionnalités, cohérence de l’offre multi appareils (PC, mobile et web) et bien sûr robustesse de la protection. Autant de raisons qui justifient toujours sa place en tête de ce classement.


Bitdefender Total Security 2022, très proche de la version précédemment testée, parvient toujours à se hisser au sommet des podiums des laboratoires, avec un score sans faute y compris sur les dernières menaces « zero day », et une détection qui fonctionne aussi bien avec ou sans connexion à Internet.

Pas de changement sur les couches de protection de la suite qui combine toujours le cloud et l’analyse comportementale grâce à la protection Advanced Threat Defense. Virus, chevaux de Troie, Rootkit, mais aussi rançongiciels et sites frauduleux sont détectés avec efficacité.

Sur le cas plus particuliers des ransomwares qu’on a retrouvé à plusieurs reprises dans l’actualité ces dernières années, Bitdefender proposer un module dédié à leur blocage et également leur remédiation. La suite offre également une protection solide contre les attaques réseau avec son Network Threat Prevention. Autour de ces modules, la protection des vulnérabilités du système, du web et des paiements en ligne est tout aussi robuste et fonctionnelle.

Tout ceci ne signifie pas pour autant que Bitdefender met à mal les performances de Windows : grâce à un travail continu sur son impact, Bitdefender Total Security figure toujours parmi les plus efficaces sur ce point.

Fonctionnalités, ergonomie et interface

L’interface de BitDefender évolue pour cette version, en adoptant des visuels un peu plus colorés et une approche plus didactique pour guider l’utilisateur néophyte. Le logiciel reste malgré tout recommandable à des experts grâce à des options bien ficelées.

Après un changement cosmétique l’an dernier, l’interface de Bitdefender n’a pas bougé cette année. On retrouve donc une organisation familière et pertinente, et un bon mix entre simplicité d’utilisation, pédagogie et granularité des options pour les utilisateurs experts. Tout juste déplorera-t-on un curseur un tout petit peu trop du côté des néophytes depuis la dernière mise à jour majeure.

Les fonctionnalités ne sont pas en reste : au delà de la simple protection contre les menaces, on retrouve un coffre fort numérique, un pare-feu, un gestionnaire de mot de passe et un VPN, dans des modules soignés et bien intégrés. On regrettera tout de même le fait que le VPN soit toujours limité dans son quota de données quotidiennes. Pour le reste, tout est là : antivol, broyeurs de fichiers, surveillance de la webcam… Ni trop de fonctionnalités gadget, ni trop peu.

On apprécie enfin toujours autant la cohérence de son offre multi-appareils et même au delà des applications mobiles, avec la meilleure interface de gestion web rencontrée sur n’importe quelle suite de sécurité.




Norton 360 Premium : meilleur antivirus familial


Dès 49,99 € Norton 360 Premium 2022


Le familialLe meilleur antivirus pour un usage familialDisponible sur plusieurs appareils, Norton 360 reste une très bonne solution de sécurité tout en un pour le grand public contre les menace d'internet. La protection, peut être un peu trop agressive pour éviter les faux positifs, est d’une grande efficacité, l’impact sur les performances de Windows toujours minimal, et le VPN illimité demeure un atout intéressant, même si d’autres lui ont emboité le pas depuis. Les utilisateurs experts lui préféreront sans doute un Kaspersky ou un BitDefender, mais Norton 360 demeure actuellement notre solution préférée pour la famille.

Norton 360 Premium 2022 emeure notre meilleur choix pour protéger toute sa famille avec simplicité et efficacité. La suite n’a pas beaucoup évolué cette année, avec tout de même une nouveauté intéressante : la surveillance du dark web. Mais comme Bitdefender et Kaspersky, il n’est pas nécessaire pour Norton de réinventer la roue.


Norton 360 offre une protection de haut niveau, à laquelle on est plutôt habitué, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. Ainsi, la détection de menaces récentes comme plus anciennes est proche de la perfection : entre les couches de détection cloud et l’analyse comportementale, la suite continue de figurer parmi les solutions les plus sûres. En revanche, il semble toujours persister un doute sur les faux positifs, visiblement assez nombreux.

La protection n’a pas vraiment bougé sur ses fondamentaux, à savoir le module d’analyse comportementale SONAR, et une analyse plus classique profitant du cloud, comme on le constate avec des résultats en détection tout de même plus efficaces en ligne que sans connexion. Norton 360 mobilise également des technologies de virtualisation des menaces, et surveille de manière accrue les fichiers susceptibles d’être attaqués par les rançongiciels.

Cet ensemble toujours aussi robuste s’accompagne de couches de protections contre les exploits et les intrusions, et une protection complète du web et notamment des sites et liens frauduleux. Cette année, Norton complète son offre avec une fonctionnalité de surveillance de ses identifiants sur le dark web, qui permet d’observer des fuites éventuelles.

Fonctionnalités, ergonomie et interface

Norton 360 reprend une interface familière. A ce titre on se demande si la suite ne ferait pas mieux de se stabiliser sur une interface unifiée plutôt que le duo formé par l’accueil « Mon Norton », plus généraliste, et l’interface « classique » de la suite de sécurité. Au moins, le choix est laissé à l’utilisateur pour celle qui s’affiche en priorité. Pour le reste, ça ne bouge pas, mais c’était déjà très clair et fonctionnel pour le grand public, peut être un peut trop léger pour les « power users ».

C’est sur les fonctionnalités que Norton 360 continue à faire la différence, et quelque part ça n’est pas surprenant puisque Norton a été le premier sur ce type de suite « tout en un ». Ainsi, comme McAfee, il offre un VPN inclus dans l’interface et donc très simple d’utilisation, mais surtout illimité. Et si la plupart des utilisateurs lui préféreront toujours une solution de sauvegarde cloud dédiée, on apprécie la présence dans l’abonnement Premium de 75 Go associés à une solution de sauvegarde automatique toujours bien pensée.

L’interface web gagnerait à être encore plus fonctionnelle même si on apprécie l’intégration du module de surveillance du dark web évoqué plus haut. En revanche, les applications mobiles de l’éditeur sont un modèle du genre avec un panel de fonctionnalités qui tire le meilleur parti d’Android comme iOS, et une ergonomie qui fait figure de modèle.



F-Secure TOTAL : simple d'usage et focalisé sur la vie privée

Dès 44,99 € F-Secure TOTAL 2022Le plus généreux


F-Secure TOTAL est une bonne suite de sécurité qui a l’intérêt d’offrir un panel de fonctionnalités suffisamment ciblé et assez unique : VPN illimité, antivirus complet et gestionnaire de mot de passe efficace. L’évolution de l’interface utilisateur nous laisse un tantinet perplexe sur certains choix, mais dans l’ensemble elle s’avère relativement judicieuse, et on aime son côté pedagogique toujours présent, d’autant plus que l’éditeur a travaillé sur sa légèreté. On pourra au pire émettre un doute sur les faux positifs en l’absence cette année, de données supplémentaires issues d’AV Comparatives, et sur les applications mobiles qui perdent des fonctionnalités mais dans l’ensemble, il apparaît que F-Secure a une fois de plus bien travaillé sa copie.


F-Secure TOTAL figure toujours parmi les bonnes surprises de ce comparatif, grâce à une approche rafraichissante qui met clairement l’accent sur la protection des données de l’utilisateur, et sur une interface très légère et didactique. Une suite à garder en tête pour une protection familiale !


Sur le plan de la protection, F-Secure TOTAL fait un tout petit peu moins bien qu’à l’époque de notre précédent comparatif, AV Test ayant notamment détecté une petite défaillance sur son dernier test Zero Day. Dans l’ensemble, la solution s’en tire avec les honneurs, alliant à un très bon taux de blocage (tout de même entre 99 et 100%) et un nombre visiblement limité de faux positifs.

F-Secure offre une protection centrée sur l’essentiel, avec un mélange d’analyse comportementale (Deepguard) et de détection cloud, une protection du web efficace et discrète avec lancement automatique des sites bancaires dans un environnement sécurisé, des extensions web contre les sites frauduleux et une surveillance des fichiers personnels contre les attaques de ransomware.

F-Secure se distinguait déjà en étant un des premiers éditeurs à intégrer un VPN à sa solution. Celui ci n'est pas que fourni : Freedome, notamment utilisé sur iOS et Android, est en plus illimité. On peut surfer sereinement avec un VPN certes pas parmi les plus véloces, mais très efficace dans une optique de protection des données.

Fonctionnalités, ergonomie et interface

L’interface de F-Secure a encore évolué en 2021 et passée la surprise d’une présentation peut être un peu trop aérée, on est tout de même séduit par sa simplicité pour des utilisateurs grand public avec une belle cohérence dans les écrans, un côté pédagogique toujours présent et jamais trop d’informations. Les experts préfèreront sans doute la robustesse d’un G Data ou ESET, mais vu le public ciblé, cette approche a tout son sens.

Le VPN Freedome inclus continue à figurer parmi les points forts de F Secure TOTAL : il est illimité et extrêmement simple d’utilisation. Disponible au sein de la suite comme sous la forme d’apps mobiles iOS et Android, c’est un des meilleurs VPN, pour cet usage, à être intégré à une suite de sécurité.

Le module ID Protection introduit l’an dernier a peut être lancé une mode : McAfee et Norton, les deux autres suites les plus orientées grand public, ont repris cette idée d’un gestionnaire de mot de passe qui intègre également une veille du dark web à la recherche de fuites d’identifiants. La solution F-Secure reste cohérente et simple d’accès.


Kaspersky Total Security : meilleur antivirus niveau protection


Dès 31,99 € Kaspersky Total Security 2022

Top du top Le plus protecteur Kaspersky Total Security reste sur un modèle d'évolutions itératives et comme BitDefender, il est plutôt dans une période de stagnation au niveau des fonctionnalités et de l'interface. Comme son concurrent, il dispose néanmoins d'une base indéniablement solide, et tous les voyants sont au vert : pertinence et efficacité des fonctionnalités de protection, impact limité sur les performances de Windows et une interface certes inchangée mais globalement très agréable malgré quelques petits soucis de hiérarchisation des fonctionnalités qui gagnerait à être revue.


Pas non plus de grand bouleversement du côté de Kaspersky Total Security. On fait confiance ou on se montre sceptique face aux allégations qui ont pu entacher la suite, mais il est indéniable que Kaspersky Total Security 2022 protège toujours aussi bien ses utilisateurs, et le fait avec une interface globalement réussie et des fonctionnalités toujours aussi riches.


Il n’y a une fois de plus pas grand chose à dire sur Kaspersky 2022, puisque rien n’a fondamentalement changé dans la protection robuste offerte par la suite, et cette formule éprouvée obtient toujours d’excellents résultats.

Ainsi sur les deux principaux laboratoires, il apparaît que la protection offerte par la suite est toujours d’une efficacité redoutable pour protéger un PC contre tout type de menace, récente ou non. On pourrait penser que le logiciel est un peu moins bon en ce qui concerne sa détection statique des fichiers, mais cette lacune est systématiquement comblée par une protection impeccable ou presque dans sa globalité : les menaces sont effectivement bloquées dans la quasi totalité de cas et, il faut le noter, presque sans aucun faux positif.

Sur les dernières mesures réalisées, il semble que le petit contrecoup accusé sur l’impact de la suite sur les performances de Windows appartienne au passé, et Kaspersky Total Security redevient donc une solution à la fois robuste et contenue dans sa mobilisation des ressources.

Fonctionnalités, ergonomie et interface

Une fois de plus on est face à une interface graphique qui s’est stabilisée au point de n’avoir pas du tout évolué depuis un an. Dans l’ensemble c’est une réussite même si on continue à déplorer une hiérarchisation des fonctionnalités peut être un peu moins lisible que celle de Bitdefender ou F-Secure. En revanche, tout est bien expliqué, clair et jamais trop chargé en options qui pourraient être trop complexes à appréhender.

Les fonctionnalités sont reconduites sur cette version et il n’y a pas grand chose à redire ni sur leur pertinence (gestionnaire de mot de passe, chiffrement, pare-feu, VPN…) ni sur la qualité de réalisation des différents modules. Peut être juste regretter une fois de plus un VPN limité en standard.

Kaspersky se distingue enfin toujours sur la qualité de ses applications mobiles et surtout de son interface web qui, comme celle de Bitdefender, ne propose pas une simple gestion de son abonnement, mais bien une solution complète d’administration de la solution pour tous les appareils.


Avast One : une nouvelle offre tout-en-un prometteuse pour le (très) grand public


Offre gratuite Avast One


Avast One est une nouvelle offre assez pertinente dans la gamme de l’éditeur.


L’efficacité de la protection antivirus de la suite ne semble pas avoir bougé et demeure parmi les plus réactives même sur des menaces encore récentes. L’interface mise sur la simplicité et la cohérence entre desktop et mobile et dans l’ensemble, c’est assez réussi même si l’approche très grand public pourra rebuter certains utilisateurs qui se sentiront quelque peut infantilisés. Avec des fonctionnalités assez complète (VPN, protection de la vie privée, optimisation et entretien du système), on tient là une bonne suite de sécurité familiale. On regrettera en revanche qu’Avast ait fait l’impasse sur certaines fonctionnalités ou simplifié d’autres de manière un peu trop agressive - on pense au pare-feu - dans son optique de rendre sa suite plus lisible pour le grand public.


Avast One marque un changement de cap pour l’éditeur fusionné avec Norton Lifelock. Cette nouvelle solution tout-en-un se veut plus « grand public » que la suite Avast Premium Security, en intégrant des fonctionnalités de VPN illimité et une interface plutôt centrée sur les notifications et les conseils pour le grand public. Les experts grinceront peut être des dents, mais vu le public traditionnellement non technophile d’Avast, l’idée n’est pas si mauvaise.

Avast One ne change pas grand chose par rapport à la solution classique au niveau de la protection et pour cause : la suite est basée sur les mêmes moteurs. Ces dernières années, Avast a plutôt eu tendance à se classer au top des laboratoires et notamment d’AV-Test. Avast One n’a pas encore été évalué par AV Comparatives mais on peut d’ores et déjà dire qu’il n’y a que très peu de surprises dans ces premiers résultats : ils sont très bons sur les menaces zero day comme sur le « tout venant ».

Fondamentalement, les boucliers restent assez semblables, à l’exception de la protection des mails étrangement absente. Pour le reste, on retrouve les technologies de l’éditeur, et notamment son module anti ransomware, son outil de protection des fichiers sensibles (factures, pièces d’identité…) ou encore un pare-feu intelligent.

Ce dernier est sans doute le point le plus décevant, car Avast a fait l’impasse sur ses fonctionnalités de configuration avancée. Certes, le grand public n’est pas franchement habitué à créer des règles personnalisées, mais le pare-feu Avast étant généralement bien pensé, il est regrettable qu’il ne soit pas ici livré dans sa version intégrale qu’on continuera de trouver dans Avast Premium Security.

Fonctionnalités, ergonomie et interface

C’est sur la forme qu’Avast One se distingue réellement de l’autre solution de l’éditeur, avec une approche résolument centrée sur le côté apaisant et didactique. L’accueil laisse la part belle aux visuels et aux conseils d’utilisation, une approche plutôt réussie pour un public non expert. Et étant donné qu’Avast est souvent l’antivirus que l’on installe à ses proches, le fait de disposer d’une ergonomie simple et prenant l’utilisateur par la main est assez pertinent, d’autant plus qu’Avast a bien soigné les versions mobiles de sa nouvelle suite, avec une interface très cohérente par rapport à celle des versions desktop.

Avast insiste sur le côté tout-en-un d’Avast One, et notamment sur la présence d’un VPN illimité dans l’offre. Limité dans la version gratuite Avast One Essential, il est sans restriction dans la version complète, et profite d’une grande simplicité d’utilisation, avec une intégration à l’interface principale et deux modes de fonctionnement : un mode de navigation privé amélioré, où le VPN ne sert qu’à renforcer le mode incognito du navigateur web, et un mode plus complet. On apprécie également le fait de pouvoir disposer d’un kill switch et d’une activation automatique du VPN sur une connexion Wi-Fi publique.

Dans l’offre « tout-en-un » on retrouve enfin le très bon gestionnaire de mises à jour automatique des logiciels tiers, un module déjà appréciable dans Avast Premium Security et qui s’adresse là encore aux utilisateurs non avertis qui procrastinent la mise à niveau de leurs logiciels préférés, les exposant à des failles de sécurité. Les vrais, évidemment, utilisent la logithèque Clubic.


Il existe encore plein d'autre antivirus !

Chaque logiciel a ses bon et mauvais cotés... et donc chacun peut convenir.

Si vous n'avez pas de données sensibles nous vous conseillons Avast avec son logiciel gratuit qui complète l'antivirus de windows et qui fera très bien le JOB !

2 vues