top of page

Quel est le meilleur navigateur internet ?

Tout d'abord il faut bien préciser que nous ne parlerons que des navigateurs et pas de moteur de recherche (pour plus d'information je vous invite à parcourir la pages d'informations




Les meilleurs navigateurs web alternatifs pour Windows, Mac et Linux et mobile







1) Les moins connu


Vivaldi

Créé par Jon Stephenson Von Tetzchner, un ancien d’Opera Software, Vivaldi joue la carte de la modernité en donnant une grande liberté à ses utilisateurs. Offrant la promesse d’un navigateur à votre image, Vivaldi pousse la carte de la personnalisation à l’extrême. Tout ou presque peut être modifié dans ce navigateur caméléon.

L’interface du navigateur est configurable à souhait : du fond d’écran du Speed Dial à la couleur principale du thème, en passant par l’adaptation de la colorisation de l’interface en fonction de la couleur dominante du site visité, façon « Ambilight », Vivaldi s’adapte à vos plus grands desiderata. La personnalisation du navigateur est le cheval de bataille de Vivaldi, qui pousse même le vice jusqu’à autoriser la configuration de raccourcis clavier et gestuels personnalisés.


Mais Vivaldi, qui s’appuie sur Chromium, tire également sa puissance dans sa manière de laisser l’utilisateur s’organiser, notamment dans la gestion des onglets. S’il est possible de les afficher les uns à côté des autres en haut de la fenêtre, les onglets de Vivaldi peuvent être déménagés en bas, ou dans une colonne greffée à gauche ou à droite de la fenêtre de navigation. Encore mieux, tous les onglets ouverts peuvent être regroupés dans une pile d’onglets d’où il est possible de passer facilement d’une page ouverte à une autre mais aussi d’afficher le contenu de chaque onglet dans une seule fenêtre.

Enfin, Vivaldi a cette particularité de pouvoir presque se suffire à lui-même. Le navigateur intègre tellement de fonctionnalités qu’il rend les extensions de navigateur presque désuètes. La plus pratique d’entre elles est sans aucun doute la fonction « Notes » qui, comme son nom l’indique permet d’annoter les sites sur lesquels vous vous rendez.


Ce module, intégré dans la discrète barre d’outils dissimulée à l’extrême gauche de la fenêtre, vous permet de rédiger une note rattachée à la page visitée et de l’illustrer avec une capture d’écran ou une pièce jointe stockée localement sur votre ordinateur.



UR Browser

Les utilisateurs de Google Chrome ne devraient pas être dépaysés par l’interface de UR Browser. Et pour cause, le navigateur, développé par la firme française AdaptiveBee, s’appuie sur le projet open source Chromium, lui-même à l’origine de Google Chrome. Il en reprend donc en grande partie le système de navigation, les menus, etc.

La particularité de UR Browser, en plus de profiter des bonnes performances de Chromium, est de proposer une navigation respectant votre vie privée. A la première ouverture du programme, il vous est demandé de choisir le moteur de recherche à utiliser par défaut. Le choix est large, et pour chaque acteur représenté, UR Browser affiche une note pour la qualité des résultats fournis, et une autre pour le respect des données personnelles et de la vie privée. Le logiciel sécurise également votre navigation grâce à la redirection automatique en HTTPS et à l’intégration d’un scanner antivirus capable de contrer les sites malveillants. En fonction de vos besoins, le navigateur propose plusieurs niveaux de confidentialité.


En confidentialité basse, UR Browser active la redirection automatique en HTTPS et réduit votre empreinte en ligne en modifiant de manière aléatoire les informations matérielles de votre machine afin d’être perçu comme un utilisateur différents lorsque vous visitez plusieurs fois le même site. En « Confidentialité moyenne », activée nativement par UR Browser, le navigateur ajoute le blocage des mouchards, des publicités et des cookies tiers. Enfin, en « Confidentialité haute », UR Browserrajoute un « Mode Ninja » offrant la possibilité d’ouvrir des onglets en navigation privée à côté des onglets classiques, dans la même fenêtre.

Pour le reste des fonctions, UR Browser vous permet d’accéder plus rapidement à vos sites internet depuis sa page d’accueil en les regroupant dans des « Moods », des catégories personnalisables organisées par lieu ou par activité. C’est également depuis cette page d’accueil que vous pouvez organiser vos widgets et accéder aux dernières actualités publiées sur la toile.


Enfin, le gestionnaire de téléchargements, qui vous propose d’accéder rapidement à vos fichiers en les triant par format, est aussi capable d’accélérer le téléchargement de vos fichiers en les découpant en petits morceaux qui sont alors téléchargés simultanément.



Opera

Edité par Opera Software, Opera Neon, qui se base aussi sur Chromium, est un véritable laboratoire de test. La firme norvégienne explique qu’il faut voir chaque fonction d’Opera Neon comme « une réalité alternative du navigateur Opera ». Derrière cette phrase mystérieuse, comprenez que l’entreprise se sert de ce projet pour tester les concepts qui pourraient un jour être intégrés dans Opera.


Visuellement à l’opposé de ce qu’est Opera, Opera Neon se veut futuriste en arborant une interface toute en transparence laissant apparaître le fond d’écran natif de votre machine, et où sont suspendues les dernières pages consultées sous forme de bulles flottantes. Cette page d’accueil est à voir comme une « fenêtre sur Internet » dixit l’éditeur puisque les onglets, représentés par des bulles, sont regroupés dans une colonne située à droite et réagissent de manière naturelle lorsque vous les déplacez. Leur gestion est au premier abord assez déroutante puisque l’ouverture d’un nouvel onglet entraine automatiquement un retour sur la page d’accueil.


Parmi les expérimentations qui méritent le détour, vous trouverez un lecteur détachable qui vous autorise à visionner une vidéo tout en continuant votre navigation. La colonne située à l’extrême gauche d’Opera Neon regroupe plusieurs outils, à commencer par un lecteur dans lequel sont regroupés tous les médias (audio et vidéo) lancés dans les onglets ouverts. Vous trouvez également un outil de capture d’écran ainsi qu’une galerie regroupant toutes les captures d’écran et images enregistrées. Enfin, comme chez Vivaldi, Opera Neon vous propose de partager votre écran pour y afficher deux onglets simultanément dans la même fenêtre.




Tor Browser

Unique navigateur de cette sélection à se baser sur Firefox, Tor Browser vous propose de naviguer sur la toile de manière anonyme, à travers le réseau décentralisé Tor. Pour faire simple, chaque connexion vers un site web établie depuis Tor Browser, transite par plusieurs serveurs avant d’arriver sur votre écran, afin d’empêcher votre traçage, et d’anonymiser votre session de surf. Ainsi, vous pouvez consulter les sites web potentiellement bloqués dans votre zone géographique, et surtout, vous empêchez les sites de connaître vos habitudes de surf.

Pour compléter la sécurisation de vos pérégrinations en ligne, Tor Browser intègre nativement les extensions HTTPS everywhere et NoScript. La première permet de ne naviguer qu’en utilisant le protocole sécurisé HTTPS, tandis que la seconde permet de désactiver tous les scripts javascript des sites visités. Pour vérifier que vous n’êtes pas identifiable une fois connecté à Tor via Tor Browser, le navigateur vous permet de vérifier le circuit que vous empruntez, en affichant les pays et les IP des serveurs par lesquels votre requête transite.


Plusieurs niveaux de sécurités sont proposés dans Tor Browser. Par défaut, le navigateur adopte un niveau de sécurité dit « bas ». A ce stade, toutes les fonctionnalités du navigateur sont activées, et votre connexion transite toujours par le réseau Tor. Au niveau « Moyen », Tor Browser désactive javascript par défaut pour tous les sites n’utilisant pas le protocole HTTPS, et tous les contenus audio et vidéo en HTML5 sont remplacés par la mention « cliquer pour lire ». Au niveau de sécurité « Élevé », Tor Browser désactive Javascript pour tous les sites, ce qui peut en altérer l’affichage, bloque certaines images et ne permet d’accéder au contenu HTML5 audio et vidéo qu’après avoir cliqué sur « cliquer pour lire ». Notez au passage que plus vous choisissez des options de sécurité élevées, plus le chargement des sites web peut prendre de temps, et plus l’affichage des pages risque d’être visuellement impacté.




Sushi Browser

Basé sur le projet open source Chromium, Sushi Browser est un navigateur web plein de ressources. Le concept principal du programme repose sur sa capacité à exploiter la surface maximale d’affichage de votre écran pour afficher les sites web que vous visitez. Pour y arriver, Sushi Browser propose de nombreuses fonctions, dont la plus importante est la modularité de l’affichage des pages et des onglets. Sushi Browser permet d’afficher tous les onglets ouverts dans une colonne latérale pour une navigation simplifiée, mais propose également d’afficher côte à côte deux fenêtre distinctes.


D’autres fonctionnalités sont directement rattachées à cet affichage multi-panneaux. Vous pouvez par exemple ouvrir un lien dans le panneau opposé en cliquant sur la molette, synchroniser le défilement des pages web ouvertes ou encore accéder rapidement à vos favoris ou votre historique depuis la barre latérale.

Sushi Browser intègre par ailleurs un Terminal, un explorateur de fichiers, un éditeur de texte ainsi qu’un lecteur vidéo pour vous permettre d’ouvrir vos documents sans avoir à quitter votre navigateur.




Epic Privacy Browser

Si le respect de la vie privée est pour vous primordial lorsque vous naviguez sur la toile, Epic Privacy Browser est sans doute la solution la plus adaptée. Ce navigateur web qui s’appuie sur les performances de Chromium met un point d’honneur à sécuriser votre navigation web et à protéger vos données privées.


Pour y arriver, Epic Privacy Browser bloque tous les scripts de tracking et de publicité. Grâce à cela, le navigateur est capable de charger les pages web 25% plus rapidement que les navigateurs classiques. Aucune de vos données n’est conservée : les recherches et votre historique de navigation sont supprimés de votre ordinateur, tout comme le cache web et le cache DNS. Le navigateur n’intègre pas d’option de remplissage automatique, ne synchronise pas vos données avec Google, ne fait pas de suggestion automatique et ne propose pas de sauvegarder vos identifiants et mots de passe de connexion. Seule la barre d’adresse est capable de suggérer des liens, depuis une base de données stockées localement sur votre ordinateur.


En clair, Epic Privacy Browser vous propose un système de navigation privée continuel qui, une fois le navigateur fermé, supprime automatiquement les données de navigation. Pour couronner le tout, Epic Privacy Browser propose de chiffrer votre navigation en la faisant transiter à travers un proxy sécurisé. Ainsi, votre adresse IP est dissimulée et la navigation depuis un point d’accès sans fil public est sécurisé. L’utilisation du proxy dans Epic Privacy Browser vous permet en outre de passer outre les éventuelles restrictions régionales qui peuvent vous empêcher d’empêcher à certains contenus réservés à certains pays.




2) Comparaison des sept navigateurs les plus connu


Étant donné que votre navigateur est votre passerelle vers Internet, la vitesse, la sécurité, la confidentialité et l’utilité sont primordiales. Ces dernières années, Google Chrome a été le navigateur de choix pour beaucoup. Mais à une époque où les publicités en ligne semblent nous suivre partout et où les fuites de données font la une des journaux, beaucoup de personnes commencent à exiger davantage de confidentialité et de respect de la part de leur navigateur.

Votre navigateur est-il le meilleur pour ce que vous faites en ligne ? Un bon navigateur peut faire une grande différence dans votre expérience du Web. Donc, sans plus tarder, comparons Google Chrome, Firefox, Safari, Opera, Brave, Microsoft Internet Explorer et Edge – et voyons celui qui correspond le mieux à vos besoins.



L’utilisation d’un navigateur qui bloque les traqueurs tiers n’est pas seulement importante pour la confidentialité, cela signifie aussi qu’il s’exécute généralement beaucoup plus rapidement. La plupart des traqueurs ne sont que des scripts qui s’exécutent en arrière-plan sur un certain nombre de sites web. Vous ne pouvez pas les voir, mais vous pouvez sentir qu’ils ralentissent votre navigateur. Depuis la version 67 de Firefox, les capteurs d’empreinte numérique et les mineurs de cryptomonnaies sont également bloqués. Si vous n’êtes pas familier avec les mineurs de cryptomonnaies, voici un exemple de la façon dont ils peuvent vous affecter : peut-être avez-vous vu votre ordinateur se mettre en surchauffe ou la batterie se décharger plus vite que d’habitude. C’est souvent le résultat des mineurs de cryptomonnaies qui se servent de votre appareil.



En plus de la protection de la vie privée, qui s’effectue en grande partie en arrière-plan du navigateur, deux autres ingrédients clés d’un navigateur bien conçu sont l’interface utilisateur et les fonctionnalités. Les sept navigateurs sont presque tous à égalité en ce qui concerne la navigation par onglets, la gestion des marque-pages, la saisie semi-automatique, la vérification orthographique et les extensions. Firefox, Edge et Opera offrent également une fonction de capture d’écran rapide qui s’avère très pratique et qui est certainement quelque chose qui vous manquera lorsque vous passerez à un navigateur qui en est dépourvu.





Conclusion :


Et le gagnant est…

Sur la base des critères que nous avons définis — confidentialité, utilité et portabilité — il n’y a vraiment qu’un seul navigateur qui réponde à tous ces impératifs, et c’est Firefox. Le domaine qui fait la différence n’est pas celui des fonctionnalités, mais celui de la confidentialité.


Firefox est le navigateur le plus respectueux de votre vie privée, il ne vous enferme pas dans un écosystème. Utilisez-le sur n’importe quel système d’exploitation, sur tous vos appareils, et vous pourrez vous sentir en sécurité.

Les navigateurs ont beaucoup progressé depuis que Chrome a été lancé et a conquis sa part de marché.

La plupart des navigateurs modernes ont comblé l’écart sur la portabilité et les fonctionnalités, et dans certains domaines, comme la vitesse et la confidentialité, ont en fait dépassé Chrome.


Toutefois, choisir le navigateur qui vous convient le mieux dépend toujours de vos besoins personnels et de ce qui vous importe le plus lorsque vous naviguez sur Internet.


MAXTHON, UN BON NAVIGATEUR ANTI-PHISHING


TOR BROWSER, UN EXCELLENT NAVIGATEUR POUR LES CONNAISSEURS


VIVALDI, PARMI LES MEILLEURS NAVIGATEURS INTERNET POUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES


BRAVE, UN NAVIGATEUR MOBILE-FIRST


AVAST SECURE BROWSER, UN NAVIGATEUR-PROTECTEUR


OPERA, LE NAVIGATEUR LE PLUS PERSONNALISABLE


SAFARI, LE MEILLEUR NAVIGATEUR INTERNET POUR LES PRODUITS APPLE


MICROSOFT EDGE, LE MEILLEUR NAVIGATEUR POUR PC À FAIBLES RESSOURCES


MOZILLA FIREFOX, LE PLUS CONFIDENTIEL DES MEILLEURS NAVIGATEURS INTERNET


GOOGLE CHROME, LE PLUS UTILISÉ DES NAVIGATEURS INTERNET DONC AVEC LE PLUS DE CONTENU




Les comparaisons ont été réalisées avec les paramètres par défaut et entre les versions des navigateurs précisées comme suit (seul les navigateurs principaux ont été testé) :

Firefox (81) | Chrome (85) | Edge (85) | Safari (14) | Opera (67) | Internet Explorer (11) | Brave (1.14.81)



32 vues

Posts similaires

Voir tout